Tout savoir sur la colonne de douche

FAQ : Tout savoir sur la colonne de douche

Ci-dessous, vous trouverez les principales questions que l’on peut se poser sur une colonne de douche. Et pour chacune vous aurez une réponse claire et complète que vous hésitiez à en acheter une ou que vous êtes curieux des spécificités de cet élément pour salle de bain.

Définition : Qu’est-ce qu’une colonne de douche ?

Il ne faut pas confonde colonne de douche et ensemble de douches.
On appelle ensemble de douches, un kit comprenant un pommeau à main et une barre pour le poser. Rien de plus.

Alors que ce que l’on nomme colonne de douche ou parfois combiné de douche est un kit avec un pommeau à main, une barre et surtout une pomme de tête (ou pomme haute), c’est-à-dire une sortie d’eau au-dessus de soi. Cette dernière est très large et permet d’envoyer de l’eau sur tout le corps ou presque.

Là où le pommeau classique à main mesure environ 8 cm de diamètre, la pomme haute mesure 20 cm.
Ceci est la définition stricte de la colonne de douche. À partir de ces éléments de base, les fabricants proposent ensuite des produits variés, plus ou moins complets ou complexes, aux options variables.

Les différents types de colonnes de douche

Les colonnes de douche sont organisées en différentes catégories selon les options qu’elles possèdent.

⇨ La colonne de douche avec mitigeur, dite aussi thermostatique est le terme générique avec juste en mention supplémentaire la précision que le réglage de l’eau se fait avec un bouton dédié à la température et un bouton dédié au débit. Cela s’oppose au réglage manuel avec une poignée pour l’eau chaude et une autre pour l’eau froide.

⇨ La colonne de douche hydromassante est un ensemble de douches qui possède des sorties d’eau le long de la colonne. Les jets d’eau supplémentaires offrent un massage de certaines parties du corps. Le plus souvent il y a un jet à hauteur du torse. Les colonnes les plus complètes massent aussi les fesses et les jambes.

⇨ La colonne de douche encastrée est presque invisible. C’est-à-dire que la majorité de l’installation est dans le mur, ne sont visibles que les différents pommeaux et le flexible.

⇨ La colonne de douche lumineuse est aussi dite à LED ou à luminothérapie. Il y a des nuances dans cette seule catégorie, car il peut y avoir des lumières simplement pour éclairer ou mettre une certaine ambiance, ou il peut y avoir des LED choisis pour les propriétés de différentes couleurs.

Comment fonctionne une colonne de douche ?

Actuellement, la grande majorité des colonnes de douche possède un mitigeur. C’est-à-dire que l’une des poignées permet uniquement de régler la température. Celle-ci comprend souvent une butée entre 38 et 40° pour un réglage facile, rapide et sécurisée.

La commande opposée concerne le débit, mais elle a en général différentes fonctions. Ainsi il est possible de tourner dans un sens pour avoir de l’eau via le pommeau à main ou dans l’autre sens pour que l’eau arrive par la pomme de tête. Ou alors on tourne dans un sens pour un jet pluie et dans l’autre sens pour un jet dynamique.

Le choix d’une sortie d’eau ou d’une autre se fait alors par un bouton. Il peut être impossible d’avoir de l’eau totalement froide. Les modèles haut de gamme proposent parfois des écrans LCD pour le réglage de la température.

Pourquoi choisir une colonne de douche ?

Installer une colonne de douche dans sa salle de bain, c’est associer aux éléments de base la possibilité d’une douche plus relaxante. C’est personnel bien sûr, mais certaines personnes se détendent plus facilement avec l’eau qui vient de la pomme haute, car elle vient d’une sortie d’eau large. On est totalement enveloppé par l’eau, contrairement à ce que permet un pommeau à main fixé sur une barre.

De plus il est facile, sans forcément dépenser beaucoup plus, d’acheter un produit avec une sortie d’eau spéciale massage. Ou alors, on peut opter pour une colonne de douche avec une sortie audio (pour écouter la radio ou de la musique), des LED de différentes couleurs, etc.

Enfin, cela permet d’avoir un mitigeur et donc un réglage de la température toujours bon en quelques secondes, puisque la majorité de ces douches sont de type thermostatique.

Comment choisir sa colonne de douche ?

Les caractéristiques à prendre en compte avant d’acheter une colonne de douche dépendent de votre taille (et celle de votre conjoint), des dimensions de votre salle de bain et de vos attentes en termes de confort.

Ainsi il faut comparer la hauteur de la barre de douche ou du panneau mural. Puis les spécificités de la douche de tête et de la douchette doivent être vérifiées, comme le nombre de jets différents, les dimensions, le matériau utilisé, la pression. Un robinet est très rarement inclus.

Enfin, il faut passer en revue les options et les fonctions complémentaires. Telle colonne de douche peut proposer des jets d’eau au niveau du dos ou des jets de massage à plusieurs hauteurs. Une autre référence peut avoir un système anti-calcaire et un revêtement brillance longue durée. Le design est aussi un point à ne pas oublier pour apprécier l’ambiance globale de votre salle de bain. Pour aller plus loin : Comment choisir sa colonne de douche ?

C’est quoi le mieux : une colonne de douche thermostatique ronde ou carrée ?

La meilleure colonne de douche, en termes de forme et de design, est celle qui se fond dans votre intérieur, dans la décoration de votre salle de bain. Le ressenti sous l’eau est effet quasiment identique.

En général les salles de bain sont des lieux de détentes et misent sur la douceur. Cela se traduit par des courbes, les miroirs sont ovales, les tapis sont ronds et il est alors préférable de choisir une colonne de douche ronde.

Toutefois si l’on souhaite faire un appartement ou simplement une salle de bain dynamique, les formes géométriques et les lignes droites conviennent souvent mieux. Dans ce genre d’ambiance, on préfère décorer avec du bambou par exemple et on peut jouer avec des carrés de miroirs disposés en symétrie ou dans une séquence logique. La colonne de douche idéale possède des pommeaux de douche au carré parfait.

Quelle marque colonne de douche acheter ?

Les deux marques les plus célèbres partagent une origine commune et sont basées en Allemagne. Il s’agit de Grohe et de Hansgrohe. Elles ont beaucoup en commun et elles permettent toutes les deux de s’équiper en milieu de gamme. Grohe semble miser un peu plus sur la qualité globale, tandis que Hansgrohe propose des design originaux.

Par contre il faut faire attention, car d’autres entreprises n’hésitent pas à créer des marques avec des noms très proches (pour leurrer le client ?).

Il est également possible de se tourner vers des marques françaises comme Valentin, Jacob Delafon et Rousseau. Leurs produits sont solides et résistants, mais seule la société Jacob Delafon se positionne sur les produits haut de gamme.

Enfin il y a d’autres marques, qui ont surtout pour intérêt de proposer un rapport qualité-prix intéressant, même s’il est parfois difficile d’en savoir plus. C’est le cas d’AuraLum, d’Ideal Standard (société belge), de Homelody ou de Bonade. Pour aller plus loin : Colonne de douche quelle marque choisir ?

Colonne de douche Grohe ou Hansgrohe ?

En termes de conception, d’origine, de service après-vente et même de traçabilité des différents éléments, ce sont deux marques extrêmement similaires. Il est relativement difficile d’en choisir une plutôt qu’une autre. Pour aller plus loin : Colonne de douche Grohe ou Hansgrohe ?

Toutefois il y a quelques nuances, qui pourraient éventuellement vous faire pencher pour l’une ou l’autre.

Tout d’abord Hansgrohe est légèrement plus avant-gardiste. Cela se voit sur les prix et sur le design. Il y a un travail plus poussé sur les formes, l’organisation des différents éléments, l’intégration de certaines options.

Grohe est souvent considéré comme supérieur pour la solidité de ses produits (particulièrement en robinetterie), si on achète bien du matériel aux normes françaises et que l’on s’assure que ce sont de vrais produits Grohe. En effet, il existe des copies ou des marques qui imitent Grohe, mais avec une fabrication dans d’autres pays et une solidité bien moindre.

Du coup, il est possible d’acheter l’une ou l’autre marque avec confiance, si vous prenez le temps de vous assurer que ce sont bien les marques d’origine.

Où acheter sa colonne de douche ?

Trois possibilités s’offrent à vous pour l’achat d’une colonne de douche.

Tout d’abord, ce qui vient immédiatement à l’esprit c’est de se rendre dans un magasin de bricolage. On peut aller jusque chez Leroy Merlin, Bricomarché, etc. Il y aura pas mal de choix et vous pourrez repartir en direct avec votre colonne de douche. Si vous évitez le samedi après-midi, vous aurez même la possibilité de discuter avec un vendeur.

Sinon vous pouvez prendre rendez-vous avec un plombier, un spécialiste de la décoration intérieure ou un pro des travaux de maison. Il possédera probablement un catalogue et il vous permettra de choisir un modèle qu’il récupérera lui-même et qu’il viendra directement installer pour vous. Le défaut de cette solution est que le professionnel en question perçoit une marge sur votre achat qui peut être plus importante que celle que les grands magasins prennent. D’un autre côté, il peut en profiter pour vous faire un meilleur prix sur l’installation de la colonne.

Enfin, vous pouvez passer votre commande en ligne, sur les sites des magasins de bricolage évoqués ci-dessus, mais également sur des boutiques comme Amazon, ManoMano, etc. Cela permet de prendre son temps pour comparer, tout en étant confortablement installé chez soi. On peut tout de suite vérifier les mesures et même trouver une promotion. Ensuite, vous serez livré à votre domicile.

Comment installer une colonne de douche ?

Si vous avez choisi un combiné de douche relativement entrée de gamme, sans option spécifique, il est tout à fait possible de l’installer soi-même. Il faut tout de même un peu de matériel, mais rien de bien compliqué. Le plus délicat est en général la pose des pattes de fixation qui demande d’effectuer des mesures précises et d’avoir une perceuse adaptée à votre mur. Pour aller plus loin : Comment installer une colonne de douche ?

L’installation se fait en trois étapes et nécessite d’avoir coupé l’arrivée d’eau :

  1. Tout d’abord il faut effectuer des marquages précis pour l’emplacement des pattes de fixation ;
  2. Puis il faut percer (avec le matériel adapté à votre mur) et placer les pattes de fixation ;
  3. Quand cette étape est réalisée, il faut passer au raccordement de l’eau. Il faut tout visser puis tout vérifier pour être sûr qu’il n’y a aucune fuite. Il faut également penser à mettre des piles dans la colonne de douche si nécessaire (pour le thermostat et/ou l’écran, les LED, etc.) ;
  4. Enfin la dernière étape est la mise en place de la colonne proprement dite. En général elle se glisse légèrement du haut vers le bas. Pour les finitions, vous pouvez mettre des joints autour des pattes de fixation, uniquement quand vous avez de nouveau vérifié que tout fonctionne bien.

Comment installer une colonne de douche dans une baignoire ?

Une installation dans une baignoire est en fait la même que sur un mur, si la sortie d’eau se fait contre le mur. En effet, si votre sortie d’eau est sur un rebord de baignoire qui n’est pas mitoyen avec le mur, cela complexifie tout de suite les choses. Il est même préférable de faire appel à un professionnel si vous n’avez pas déjà quelques connaissances en plomberie et le matériel nécessaire. Car l’astuce est alors d’installer la colonne de douche dans l’angle. Cela limite les raccordements nécessaires.

Par contre il est nécessaire d’y penser sérieusement avant l’achat de la colonne de douche pour être sûr d’avoir du matériel compatible avec votre baignoire.

À quelle hauteur fixer une colonne de douche ?

La bonne hauteur est celle qui correspond aux habitants de la maison, c’est-à-dire que tout le monde doit pouvoir positionner le pommeau de douche environ 30 cm au-dessus de sa tête.

Pour les installations par défaut (logement en location par exemple), le choix est fait de positionner le haut de la colonne à 2,10 m du sol. Autant dire que toute personne mesurant plus de 1,80 m ne peut pas vraiment en profiter, surtout pour se laver les cheveux.

Par ailleurs il ne faut pas oublier de prendre en compte la hauteur du fond du bac de douche ou de la baignoire, car on est souvent légèrement surélevé par rapport au sol.

Si vous avez des enfants, assurez-vous également que le pommeau pourra descendre suffisamment bas pour eux. Les enfants gagneront en autonomie et cela limitera les éclaboussures.

Comment démonter une colonne de douche ?

Avant toute chose, il faut couper l’arrivée d’eau. Vous aurez ensuite besoin d’un cutter. En effet, il faut retirer les joints de fixation ou le silicone qui maintiennent en partie la colonne en place. Puis pour la décrocher, il faut en principe soulever et tirer. Il ne reste plus qu’à défaire les raccords d’eau et tout sera démonté. Sur certaines colonnes de douche, il peut être nécessaire de prévoir d’autres étapes et donc de remettre la main sur la notice d’installation.

Comment détartrer une colonne de douche ?

Le détartrage est l’entretien indispensable à prévoir régulièrement. Il concerne l’extérieur (tous les éléments visibles) et même les picots diffusant le jet d’eau.

Aujourd’hui la grande majorité des produits possèdent des picots souples, car il suffit alors de passer le doigt dessus pour retirer le calcaire. C’est facile, rapide et cela augmente la durée de vie du matériel. Sans ça il faudra prévoir de faire tremper la douchette dans du vinaigre, en plus d’un coup d’éponge vinaigré.

En effet, le produit le plus efficace est le vinaigre blanc, mais on peut aussi opter pour un détergent spécial salle de bain ou du citron. Côté chiffon, il faut toujours utiliser un chiffon doux ou une éponge (côté doux). Les produits abrasifs et le côté vert de l’éponge vont détériorer immédiatement le revêtement et laisser de nombreuses traces.

Ensuite il suffit de frotter partout, de bien rincer et enfin de sécher l’ensemble.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.